HAN

Le requin entre dans la cage


C’est le scénario classique : on installe une cage à 2 mètres de profondeur dans la mer, on met une carcasse de gros poisson à côté pour attirer le requin, et on s’installe à l’intérieur pour prendre des photos du monstre marin.

Mais à chaque fois on sous-estime la puissance du cétacé qui parvient aisément à entrer dans la cage. Grosse frayeur garantie pour le plongeur.

On le voit d’ailleurs à la quantité de bulles d’oxygène qui se libèrent de son masque. Le stress est à son apogée, même pour nous qui sommes derrière l’écran !