BEURK

Addict à internet, un chinois se coupe la main


Passant ses journées sur internet sans pouvoir s’en passer, un jeune chinois de 19 ans en vient à la conclusion extrême : il se coupe la main…

internet en chineA Nantong en Chine, c’est la mère du jeune homme qui a tenu à garder l’anonymat qui témoigne qu’elle a trouvé un mot écrit par son fils stipulant qu’il serait de retour le soir, après un court séjour à l’hôpital, sans autres précisions.

Il se rend lui-même aux urgences en empruntant le bus. Aussitôt après, le médecin chirurgien parvient à recoudre la main mais le garçon n’en retrouvera malheureusement pas le complet usage.

Le chirurgien finit par avouer que de plus en plus de jeunes chinois sont complètement drogués à internet et que de nombreux centres spécialisés pour soigner cette maladie sont crées chaque année pour faire face à ce fléau.